Médiathèque, la culture incrustée au cœur du village Publiée le 22 mars 2018

#

Cet espace moderne et très riche, a ouvert ses portes au public mardi.

Tout a été imaginé pour que le lecteur, l’amateur d’art ou simplement le curieux trouve sa part de nourriture culturelle. Mardi, les Colliourencs feront leurs premiers pas dans la nouvelle médiathèque, palais de clarté, de confort et d’informations multiples à l’image de la civilisation sans frontière. « Nous allons imaginer des lecteurs seuls, âgés, en famille ou des bouts de chou qui tous, avec leur diversité et leur richesse seront reçus dans ce lieu », explique, enthousiaste, Martine Ravel, bibliothécaire relayée par Bénédicte Parsi-Peret, coordinatrice sous la direction de Maryse Parra.

Dès l’entrée, la délégation de la communauté de commune Albères-Côte Vermeille Illibéris, emmenée par son président Pierre Aylagas, et Jacques Manya, le maire, ont l’heureuse surprise d’un accueil, point presse quotidienne, avec « une farandole de propositions, revues et magazines traitant de tous les thèmes », poursuit Martine.

Des jeunes aux artistes

Confortable et lumineux, le coin des enfants avec l’incontournable espace parents-bébés. Les ados trouveront ici leur compte, avec leurs BD préférées, un accès à la médiathèque numérique, branchée sur le monde entier, et aux fictions et romans qu’ils dévoreront sur place ou à emporter.

Collioure oblige, un coin « Artelier » a été créé pour les praticiens des arts : ici on pourra également peindre et dessiner.

Avec O’Brian et Machado

Les étages ne déçoivent pas. Au premier, surprise : Elen Hall Turner, présidente de l’association Les amis de Patrick O’Brian, a reconstitué, « dans son humilité et l’austérité qui le caractérisait », le bureau du célèbre écrivain, un petit bijou de sensibilité qui donne envie de connaître encore plus l’univers du romancier.

Antonio Machado enfin trouve au second étage l’espace et le confort que tout Collioure attendait depuis longtemps pour la plus grande satisfaction des représentants de la Fondation Antonio-Machado, Mercédes Cuesta et Jacques Rodor.

« Le produit correspond à ce qu’on attendait, on a placé idéalement la culture au centre du village, entre l’école et le centre culturel pour créer le lien social », se satisfait Jacques Manya. Un établissement qui fait la fierté de Pierre Aylagas : « On arrive à l’ultime étape de la mise en place de cet outil qui servira au mieux le développement de la lecture. Je suis convaincu que les Colliourencs comme les touristes vont très vite s’approprier ce lieu de culture et d’échanges ».

Accueil du public :

Mardi et Vendredi de 15h à 18h
Mercredi de 10h à 12h et de 15h à 18h
Samedi de 10h à 13h

Informations : 04.68.82.49.73