Récital de Musique Medievale Publiée le 12 mai 2018

#

Décidément, Arach a un talent extraordinaire : découvreur de prodiges, dans un spectre culturel aussi varié que le patrimoine, la recherche ou la musique.

Samedi 18 mai à 18 heures, le public chanceux prolongera sa balade sur le Boramar jusqu’à Notre-Dame-des-Anges pour aller à la rencontre d’un virtuose : Tomàs Morales, également médecin généraliste à Port-Vendres. Sa pas- sion est la musique : il chante, il compose, il joue aussi bien d’instruments anciens que de la batterie. Il étudie très tôt le solfège et le piano à l’école de musique de Barcelone. Il maîtrise divers instruments de musique traditionnelle, il com- pose pour des œuvres théâtrales. Il a bien voulu, à la de- mande de Denise Snodgrass et de Arach, venir donner un récital de musique médiévale.

Il évoque sa passion : « Des chansons qui ne sont pas encore mortes. Une chanson est chanson quand elle est chantée. Une chanson qui a sur- vécu après des siècles de tradi- tion orale ou après des siècles sur une étagère d’une bibliothèque chanceuse, c’est un fait remarquable. Seulement pour ça, elle mérite être chantée. Et pourtant, nous ne savons pas grand-chose à leur sujet. Com- ment il faut la chanter ? Comme la polyphonie corse ? Ou avec des voix blanches angéliques ? Personne ne le sait. Et grâce à cela, tout le monde est libre d’imaginer les chan- sons médiévales. Je vais chan- ter des chansons médiévales, anciennes et traditionnelles de la Catalogne et l’Occitanie, chants des troubadours, chants religieux, chants de la tradition orale avec des mé- lodies qui viennent de loin. Je vais m’accompagner avec un psaltérion, sorte de vieux piano dans lequel pour écono- miser, il n’y a ni un meuble, ni touches, ni pédales ».