Un nouveau véhicule pour la police municipale


Pour répondre à l’évolution des missions de la police municipale et conformément à ses engagements, la municipalité poursuit ses actions afin de renforcer la sécurité au sein de la ville.

Avant les tragiques événements qui ont frappé notre pays la sécurité figurait au deuxième rang des préoccupations des Français. L’actualité est malheureusement venue apporter une justification à ces craintes. Elle nous rappelle aussi qu’il n’existe plus ni sanctuaire ni cible spécifique et que nous pouvons tous être directement concernés.

« La sécurité est un droit » avait déclaré Monsieur le maire dès son élection considérant qu’il s’agissait d’une de ses préoccupations majeures.

Ces paroles ont été traduites en actes sans attendre, le maître-mot en la matière étant l’anticipation. De nombreuses actions ont été mises en place depuis un an concernant l’organisation du travail de la police municipale avec la création d’une main courante électronique permettant au maire et au responsable de la sécurité de prendre connaissance à distance des événements survenus dans la commune.

La police a également été dotée d’un véhicule qui lui permet de se rendre rapidement dans tous les secteurs du village. La demande de dotation d’armes de poing à titre gracieux auprès du Ministère de l’Intérieur a été satisfaite et les personnels viennent d’être formés à leur utilisation. Des gilets pare-balles ont été achetés pour la protection des agents. Des travaux sont en cours pour installer cette même police dans des locaux fonctionnels. Lorsque la police aura pris place dans ses nouveaux locaux, elle disposera d’un système de vidéo-protection à base de caméras placées dans la localité.

Par ailleurs, une première expérimentation de « participation citoyenne » a été mise en place dans le quartier d’Ambeille et sera étendue en début d’année à d’autres quartiers.

La sécurité est certes un droit. Il faudra désormais que chacun comprenne qu’elle est aussi un devoir.