#

LE MAIRE


Jacques Manya

Jacques MANYA

Maire de Collioure
Médecin

le.maire@collioure.net





Mes Chers Concitoyens,


Nous en avons à peine fini avec la fièvre électorale et voilà que survient l’été et ses coups de chaleur…

Nous avons mis en place dès la mi-juin, les mesures prévues dans le plan canicule. Une pré-alerte destinée à repérer les plus vulnérables de nos concitoyens, à assurer tous les intervenants à domicile de la vigilance de la Mairie, à prévenir une aggravation des conditions météo, a été déclenchée. Dès le niveau de « vigilance orange », la salle polyvalente du Centre Culturel est réquisitionnée pour aménager un espace climatisé ouvert à tous, aux heures les plus chaudes de la journée. Le bon sens et la solidarité restent cependant les meilleurs moyens de lutte dans tous les cas de situation climatique critique.


Ce n’est pas seulement le temps qu’il fait mais bien le temps qui passe qui doit nous interpeller.


Ainsi, il n’a échappé à personne (surtout pas aux impatients…) que nous avions franchi le seuil de

« la mi-mandat » et que le calendrier ne cesse de s’accélérer. C’est aussi le temps de l’aboutissement et de la concrétisation d’un certain nombre de projets.

Ainsi, le déploiement de la vidéo-protection et son fonctionnement sécurisé au niveau du nouveau poste de Police Municipale, seront opérationnels avant l’été. Au-delà d’une amélioration de la sécurité quotidienne attendue, cela permettra une gestion en temps réel des problèmes de circulation et de stationnement par un équipement de la Police Municipale en moyens de communication autonomes. Ces progrès techniques associés à une gestion dynamique du stationnement en amont de la commune, doivent contribuer à apporter une satisfaction aux habitants du Centre-Ville ainsi qu’aux visiteurs.

Enfin, ce dispositif a été validé et intégré dans les mesures de sécurité inhérentes aux « grands rassemblements » que l’état d’urgence nous impose de présenter.


L’avenue Jacques Delcos a fait « peau neuve », il reste c’est sûr, à améliorer la performance des ralentisseurs. La tranche de réfection du chemin de Saint Jaume est dès lors programmée.

L’aménagement de l’accès à la Chapelle de Saint Vincent de l’Ile doit être terminé pour le 23 juillet. Cet aménagement s’accompagnera d’un cheminement éclairé et d’une illumination de la Chapelle et de la croix.

Dans un registre plus profane mais tout aussi pratique, le parking du glacis sera doté dans les jours à venir d’un éclairage intégré des plateformes supérieures, destiné à améliorer et sécuriser l’accès nocturne des usagers.

L’accord sur les termes d’un bail emphytéotique conclu entre la commune et les Pabordes de Consolation est validé. Au terme de cet acte et pour une période de 25 ans, la commune se charge de l’entretien des bâtiments périphériques de l’ermitage, de la mise en conformité de la sécurité-incendie et de l’adduction d’eau potable. Ces dispositions qui n’enlèvent en rien la vocation des Pabordes à conserver le cœur de l’ermitage hors de la propriété publique, permettront de lever enfin une fermeture administrative du site qui court depuis…2009. Nous pouvons être fiers d’avoir enfin posé les bases d’une coopération claire et durable entre la commune et les Pabordes pour garantir la préservation du lieu et son rayonnement, tout en respectant la vocation d’origine fondée sur un partage complexe de propriété.

Le 4 septembre débutera enfin le chantier des villas de la Jeannotte conduit par l’Office Public de l’Habitat 66. C’est un premier pas essentiel dans la concrétisation de notre politique du logement prioritaire pour les familles. Cinq villas de type T4 et une de type T3, devraient être livrées avant l’été 2018. Ceci permettra de garantir un accueil des enfants à l’école à la rentrée suivante.

Dans les premiers jours de novembre, nous devrions prendre livraison du magnifique espace culturel en centre-ville que constitue la Médiathèque. Les perspectives d’utilisation de ce lieu à signature architecturale forte, à mi-chemin entre le Centre Culturel et l’Ecole, nous donnent déjà à rêver…

D’autres chantiers nous attendent sur les 36 mois qui viennent. Celui de la remise en prospérité des finances de la commune, celui de la concrétisation du Pôle Santé, celui de la réhabilitation de la salle de cinéma-congrès de l’Arsenal, celui du lancement de l’aménagement du quartier de la gare, celui de la création d’un espace muséal d’art moderne à vocation internationale sur le site du Musée Peské.


Vous pouvez pour tout cela compter sur notre entière détermination et mon total dévouement.