#

LE MAIRE


Jacques Manya

Jacques MANYA

Maire de Collioure
Médecin

le.maire@collioure.net





Permettez-moi avant toute chose, de me réjouir d’avoir pu avec vous, renouer un lien indispensable à travers cette publication. Notre chargé de communication a en effet repris ses activités après un souci de santé que ses collègues de travail et la vie de Collioure, s’efforcent à présent de lui faire oublier…

Nous avons traversé un drôle d’été.

Au début du mois de juillet nous nous réjouissions des belles perspectives festives annoncées. Las ! Les événements dramatiques survenus à Nice le jour de la Fête Nationale, nous ont contraints à revoir nos projets sous un jour sécuritaire. Certaines bonnes âmes, bien à l’abri et pour longtemps, de la moindre responsabilité, ont jugé opportun de considérer les précautions prises comme disproportionnées. Je remercie néanmoins tous ceux qui, dans une grande majorité, ont compris les enjeux et la gravité de la situation de l’État d’Urgence.

Nous ne pouvons en rester là.

Nous avons engagé avec quelques Maires concernés, une réflexion pour faire évoluer nos conduites à tenir en prévision de la reprise de nos programmations estivales y compris pour les feux d’artifices.

Au niveau national, la réflexion sur la Sécurité Locale, la prévention de la délinquance et de la radicalisation, se structure en collaboration avec les services de l’État.

Les animations de Décembre à travers « les rues de Noël à Collioure », les projections merveilleuses de « Collioure Couleurs » et « les Réveillons de Collioure » (Les Catalans sur leur 31) avec le feu d’artifice, se dérouleront comme prévu.

D’ici là, nous serons venus à la rencontre de la population, par secteur, pour expliquer les projets et les évolutions contenus dans le Plan Local d’Urbanisme. Le PLU a été arrêté le 12 septembre dernier. Nos opposants, sans avoir jusque-là émis de réserve majeure, ont même constaté en séance « qu’ils seraient parvenus au même résultat ». Ils se sont néanmoins abstenus. Une incompatibilité en nombre de logements avec le SCOT, nous obligera à donner la priorité aux zones à urbaniser dont les orientations d’aménagement sont les plus avancées. Ce projet reste celui de tous les Colliourencs. A travers l’enquête publique qui s’ouvrira, nous aurons à écouter, à argumenter, pour que la vision du développement harmonieux de Collioure pour les 15 prochaines années, soit la plus largement partagée.

La transformation de l’Office du Tourisme arrive à la fin de son premier objectif : placer notre Office en catégorie I et permettre à la commune d’être validée en « station classée de tourisme ». Une fois l’autonomie de notre destin acquise et à partir de l’assurance du maintien des concours de l’État (DGF), nous pourrons continuer en partenariat étroit avec les socio-professionnels, à faire de l’Office du Tourisme un outil performant au service du développement économique. Je félicite sincèrement tous ceux, personnels de l’Office, membres du Conseil d’Administration, professionnels, qui ont contribué à cette réussite dans un calendrier très contraint.

« Collioure la Sportive » s’impose comme une marque distinctive au fil des mois. Dans un site remarquable alliant un relief exigeant et un stade nautique incomparable, le partenariat de la Municipalité et de l’Office du Tourisme, la disponibilité des services techniques, nous valent un beau succès dans ce domaine concurrentiel. Les retombées médiatiques en termes de rajeunissement d’image et d’attractivité sont considérables. C’est une voie d’avenir pour les disciplines sportives respectueuses de la Nature et du Développement Durable.

Vous pouvez donc compter sur notre détermination et notre dévouement.