#

EDITO DU MAIRE - 4e Trimestre 2017


Jacques Manya

Jacques MANYA

Maire de Collioure
Médecin

le.maire@collioure.net





Mes Chers Concitoyens,

« Le Bonheur est dans le pré… ». En appréciant l’animation retrouvée sur notre stade du Pla de Las Fourques, c’est ce poème de Paul Fort qui revient invariablement à l’esprit. « Cours y vite, cours y vite… »

Tous ces gamins arborant des maillots magnifiques aux Couleurs de Collioure, sont autant de récompenses de l’action des parents, des bénévoles et des élus qui ont permis cette renaissance du sport de plein air à Collioure. Alors que dire de la résurrection du Collioure Sportif XV qui repart sur les traces de ses glorieux ancêtres… L’utilité de l’Action Municipale est bien là : faciliter les initiatives, créer du lien social, favoriser les activités sportives porteuses des valeurs de notre cohésion sociale.

Nous n’avons pas, comme d’autres, la Nostalgie comme mode de gouvernance. Il nous est cependant apparu essentiel de remettre en état des installations sportives trop longtemps restées en sommeil : à la Jeannotte avec le City-Stade, au Centre Culturel avec la salle de danse et de gymnastique, au stade Emile Py avec la revitalisation de la pelouse et des vestiaires. Ces propositions de moyens permettent aujourd’hui de relancer une vie associative et sportive porteuse d’avenir.

La saison estivale s’achève avec un bilan globalement satisfaisant. Les résultats économiques montrent un déficit de fréquentation en Juillet quand l’avant et l’arrière-saison ont été marqués par une progression significative. La Direction de l’Office du Tourisme suit de très près ces évolutions conjoncturelles. Il est ainsi apparu un fléchissement récurrent et préoccupant sur l’activité locative en meublés. Cette tendance fera l’objet prochainement d’une concertation pluridisciplinaire (OT, Mairie, loueurs) pour trouver ensemble des voies de reconquête de ce marché essentiel pour Collioure.

Nous avons déroulé le programme intégral des Fêtes de la Saint Vincent. Les critiques injustes et stupides formulées sur le dispositif sécuritaire, ont été tragiquement démenties par l’attentat de Barcelone le 17 Août. L’association des Maires du département continue ainsi à se préoccuper des moyens à déployer au titre d’un « pré requis », pour l’organisation de manifestations populaires et gratuites. Le travail et la stratégie développés à Collioure servent au plus grand nombre à faire évoluer les procédures.

« La vérité est sur le pré ». Cet adage rugbystique et métaphorique s’applique bien à l’Action Municipale. La conduite des affaires de la commune exige une attention sans relâche et une implication totale des acteurs municipaux, agents et élus réunis. Ils se confrontent tous les jours à l’équation complexe de « faire mieux avec moins ». Nous accueillons depuis le 2 octobre, un nouveau Directeur Général des Services. Il connaît bien les difficultés qu’éprouvent les communes touristiques à maintenir un « train de vie » d’animations attractives, face à la réduction drastiques des contributions financières de l’État. La compétence et la motivation de ce nouveau Directeur seront essentielles dans la maîtrise de nos finances communales.

C’est donc avec une équipe renforcée que nous abordons la deuxième partie de notre mandat.

Je vous ai parlé dans une précédente publication des réalisations en cours d’achèvement et des mises en chantier à venir. Ainsi, le projet de réhabilitation de la salle de l’Arsenal va faire l’objet de la désignation d’un architecte « Maître d’œuvre » dans les tous prochains jours. Nous devrions avoir l’opportunité de déposer un permis de construire concernant le « Pôle Santé St Pierre » dans le premier semestre 2018. Le chantier des Villas de la Jeannotte a commencé.

Ces projets sont autant d’exemples de notre totale détermination et de notre entier dévouement.

Jacques Manya
Maire de Collioure